ACTION CULTURELLE / EDUCATION ARTISTIQUE

L’éducation artistique

Plusieurs établissements entretiennent une relation très régulière avec le GMVL, depuis de nombreuses années par le biais d’ateliers d’expression artistique, de classes à options ou de jumelages d’établissements. Une attention toute particulière est portée à la diversité des publics : de l’éducation prioritaire à l’enseignement spécialisé, des zones urbaines aux zones rurales sans oublier le handicap. Les interventions pédagogiques se déroulent indifféremment dans les établissements concernés ou les studios et les locaux de la villa Gillet.

Les spectacles pour le Jeune Public se présentent alors comme de véritables outils pour la sensibilisation à la création musicale contemporaine et à la formation de l’écoute.

Depuis quelques années, de nombreuses actions d’éducation artistiques se regroupent autour de projets fédérateurs permettant aux établissements scolaires d’échanger les expériences et de participer davantage aux spectacles GMVL et aux événements nationaux.

Les rencontres étudiantes

Depuis plusieurs années, le GMVL organise des concerts/rencontres permettant aux étudiants des principales classes de composition électroacoustique de France de faire entendre leurs créations sur un véritable dispositif de concert et ce, le plus souvent, en première audition.

Outre l’intérêt de « se faire la main » en public sur des dispositifs de haut niveau, ces concerts / rencontres permettent de véritables échanges entre les différentes écoles ou conservatoires et la mise en réseau de nombreux jeunes compositeurs.

Enfin, ces rencontres ne sont pas uniquement proposées autour des activités de concert mais, le plus souvent possible, associées à des rencontres avec des compositeurs confirmés dans le cadre de master classes organisées en relation avec les grandes institutions de formation (CNSM, ENM Villeurbanne, CNR..).

Notons que la convention existante entre la classe de composition de l’ENM de Villeurbanne et le GMVL fournit un terrain largement propice à ces concerts/rencontres.

Les actions en direction du corps enseignant et relation aux institutions de formation

Depuis ses origines, le GMVL travaille en étroite relation avec les institutions de formation. Ainsi, le GMVL assure de nombreuses interventions régulières au sein des IUFM et CFMI, et organise des stages de formation du personnel enseignant ainsi que des stages « inter académiques ». Ces dernières saisons ont vu se développer de nombreuses relations avec les CPIE de différentes régions.

Il est à noter que plusieurs compositeurs du GMVL enseignent dans le cadre de grandes institutions : ENM de Villeurbanne, classe de composition ; Université Lyon II : musicologie ; Université Lyon II : Infocom, Université de musicologie de Dijon ou encore CFMI de Lyon.

La sensibilisation du grand public

Le GMVL conçoit parallèlement de nouvelles unités de programme destinées à la sensibilisation/formation du grand public. L’exposition sonore « L’écoute à perte de vue » rencontre un très vif succès auprès d’un public novice confronté, pour la première fois, au monde du son et de ses traitements.

Chaque année, La Fête de la Science et la Semaine du Son fournissent l’occasion de nouvelles expériences et productions destinées à la sensibilisation du grand public.

De la même façon, l’exposition « Passeurs de mémoire » prend le biais de la poésie sonore pour intéresser un nouveau public à l’écriture acoustique en « donnant du sens au son et du son au sens ».

Stages ouverts au grand public

  • Techniques d’enregistrement et de traitement des sons enregistrés
  • Prise de son naturaliste
  • Techniques du chant diphonique.
  • Un grand nombre de rencontres et de conférences à destination de tous les publics (Nature du son, Fonctionnement de l’oreille, Les oiseaux et la musique…)
  • Actions auprès des publics spécifiques