Création TRANS/EURASIE

Trans/Eurasie tente une fusion musicale entre tradition et écriture contemporaine. Cette création destin.e au jeune public met en oeuvre l’écriture instrumentale et utilise les ressources électroacoustiques à la fois pour la composition, la présentation de paysages sonores, la spatialisation du son, mais aussi pour le traitement des instruments en direct. L’ensemble se présente comme un véritable concert associé à une création vidéo et projetée sur grand écran tout au long du spectacle.

Trans/Eurasie est un véritable projet de formation de l’écoute passant par une complémentarité entre écoute et regard. Donner les clefs de lecture permettant d’entrer dans les musiques contemporaines et plus spécialement électroacoustiques est l’une des principales motivations de cette composition.

Par le biais du son et de la musique, c’est aussi la découverte du monde, de ses paysages sonores, le goût du voyage développé par le rêve éveillé. Cette formation à l’écoute passe par la présentation du son à l’état naturel, tel qu’il existe dans les paysages sonores naturels et les activités des hommes, puis par une familiarisation avec certains éléments sonores qui deviendront autant de “thèmes à développer” dans les compositions proprement dites. De même cet apprentissage de l’écoute passe par une visualisation des gestes instrumentaux permettant de mesurer les transformations opérées sur le son, la qualité d’une interprétation et d’une écriture musicale.

Enfin, le projet de Trans/Eurasie établit une .troite relation avec les établissements scolaires, les classes et le milieu enseignant grâce à de nombreux dispositifs de documentation, d’animation, de création et de rencontre avec les artistes.

Trans/Eurasie:

Composition musicale et conception: Bernard Fort

Réalisations visuelles: Michaêl Varlet

Yatga : Baasankhuu Chinbat

Chant diphonique, Morin-khuur, Guimbardes, Tovshur, Danse: Bayarbaatar Davaasuren