« Huit Qualités », de Maki Nakajima

– Résidence de création en Janvier –

Pièce mixte pour violes de gambe et électronique

Pauline Chiama, Haruna Nakaie : violes de gambe

Fin janvier 2021, le GMVL accueillait en résidence la compositrice Maki Nakajima pour réaliser une captation audio-visuelle de sa pièce mixte « Huit qualités ».

Appuyer, Frapper, Glisser, Effleurer, Sabrer, Tordre, Sabrer, Frotter, Tapoter…

Les huit parties de cette œuvre sont inspirées par la théorie des huit qualités d’effort de Rudolf Laban (1879 – 1958), danseur, chorégraphe et théoricien de la danse.

Chaque partie est placée dans un contexte d’espace différent. Dans ces espaces, chaque qualité de mouvement exprime une façon d’exister. Ceci permet de connecter notre pensée à la reconnaissance de notre environnement, par l’intermédiaire du mouvement. L’aspect sensitif de la Viole de gambe agit comme une intériorisation des mouvements, concentrant vers notre écoute ce qui est habituellement dispersé dans l’espace.

Captation vidéo : Jean-François Bau

Captation sonore : Jean-Basile Sosa