Résidence – Création sonore “Parasilodie(s)”

° Le GMVL accueillait en Mai, Mathieu Valette, pour une résidence de création sonore en multidiffusion.

.

Voilà bientôt un an que le projet Parasilodie(s) est apparu dans mon imaginaire

Parasilodie(s) : n.f – Chimère orthographique

Contraction entre « parasite » et « mélodie ». Qui évoque un paradoxe, un double sentiment, un ressenti flou difficile à cerner. C’est un équilibre entre rugosité et douceur qui crée l’univers particulier des Parasilodie(s).

Jérôme Mercier s’occupe de la partie de l’art génératif. Références à découvrir via ce lien.

“Le projet de résidence participative a été pensé lors de ma formation au DUMUSIS (CFMI – Lyon). En juillet 2020, durant de la résidence de création clôturant la formation, une première session de travail a eu lieu à l’Hôpital des Charpennes, par l’intermédiaire de Claude Palazzo et Sébastien Egléme.

Depuis, ce projet de création participative dans des institutions spécialisées (Handicap et Santé) s’est affinée et affirmée.”

Aujourd’hui je suis heureux de proposer une première étape de travail des Parasilodie(s), diffusé pour sa première au Festival DN(A) à Grenoble.

Vous pouvez voir les premiers travaux en suivant ce lien.

.

Plus d’information ici