Résidence – Création sonore « Parasilodie(s) »

° Le GMVL accueillait en Mai, Mathieu Valette, pour une résidence de création sonore en multidiffusion.

.

« Voilà bientôt un an que le projet Parasilodie(s) est apparu dans mon imaginaire« 

Parasilodie(s) : n.f – Chimère orthographique

Contraction entre « parasite » et « mélodie ». Qui évoque un paradoxe, un double sentiment, un ressenti flou difficile à cerner. C’est un équilibre entre rugosité et douceur qui crée l’univers particulier des Parasilodie(s).

Jérôme Mercier s’occupe de la partie de l’art génératif. Références à découvrir via ce lien.

« Le projet de résidence participative a été pensé lors de ma formation au DUMUSIS (CFMI – Lyon). En juillet 2020, durant de la résidence de création clôturant la formation, une première session de travail a eu lieu à l’Hôpital des Charpennes, par l’intermédiaire de Claude Palazzo et Sébastien Egléme.

Depuis, ce projet de création participative dans des institutions spécialisées (Handicap et Santé) s’est affinée et affirmée. »

Aujourd’hui je suis heureux de proposer une première étape de travail des Parasilodie(s), diffusé pour sa première au Festival DN(A) à Grenoble.

Vous pouvez voir les premiers travaux en suivant ce lien.

.

Plus d’information ici