Artistes

Yoshi Wada

Yoshi Wada, artiste et compositeur né au Japon le 11 novembre 1943, qui fût membre du mouvement Fluxus dans les années soixante, a conservé de cette période le goût de l’improvisation,  en parallèle à ceux du chant harmonique et de l’invention d’instruments, grâce à sa rencontre avec le Pandit Pran Nath, dont il fût l’un des élèves, et d’Harry Partch, pionnier de la lutherie expérimentale. Fasciné par les cornemuses, Wada construit de nouveaux instruments en utilisant les mêmes principes acoustiques et en accordant ses instruments de façon à  laisser pleinement s’exprimer les harmoniques. EM records, distribué en France par Métamkine, a également réédité les enregistrements d’autres inventeurs sonores comme Richard Lerman et William Eaton.

« Lament for the Rise and the Fall of an Elephantine Crocodile »

Enregistrée en public à New-York en 1974, cette composition nous replonge avec bonheur au coeur de drones lancinants et primitifs, interprétés sur  des trompes construites à partir de tuyaux de plomberie de plus de trois mètres de long qui sont la marque du travail de Wada. La distribution est assurée en France par Métamkine.

Le label japonais EM Records a eu l’heureuse initiative de rééditer, avec la complicité d’Omega Point, le premier des deux lps gravés par l’a. Enregistrées en 1979 dans une piscine désaffectée, les compositions de Yoshi Wada sont un bon exemple du pouvoir envoûtant d’une musique désignée aujourd’hui sous le terme de drone music ou musique du bourdon ou musique du son continu.

Musique drone

De la musique rythmée ou très lente contenant des bourdons, appelée « musique drone », peut être trouvée à de nombreux endroits dans le monde, comme dans la musique jouée avec des cornemuses écossaises ; la musique australienne jouée au didgeridoo, et la musique carnatique et hindoustanie, notamment. La répétition des tons, imitant supposément la cornemuse est utilisée dans une variété de formes et genres musicaux.

Le genre moderne également appelé drone (appelée « dronology » par certains ouvrages, labels et disquaires) est souvent attribué aux artistes proches de la musique underground et du post-rock ou de la musique expérimentale. Le drone caractérise également les genres minimalistes, dark ambient, drone doom/drone metal, et bruitistes.

A propos de … Remi Santiard

Laisser un commentaire